13 May

Les Tribulations d'un cancéreux sur la Croisette J-1

Publié par Bonnay Jean-Luc  - Catégories :  #JLBMyHospiFriendsCannes2014, #cancer, #cinephile, #hopital, #reseaux sociaux

En Avril 2009, le Cancer me tombe sur la tête , plus précisément à l'intérieur de la Prostate , de plus pour ne pas faire les choses à moitiés un grade fort agressif ... Méchant :)

Mai 2009 je "gagne " une opération ( Merci à l'équipe Uro de l'Institut Mutualiste Montsouris de Paris )et je perd ma présence au Festival de Cannes .Je me souviens de ma convalescence , plutôt positif suivant les conférences de presse via la chaine du Festival et mon ordinateur avec un jury présidé par Isabelle Huppert , un palmarès en demi-teinte voyant le couronnement du "Ruban Blanc" de Mickael Haneke , la seule émotion pour moi le prix d'interprétation de Christopher Waltz pour Inglourious Basterds de Quentin Tarantino , la découverte d'un grand acteur , comme 15 ans plutôt avec Tim Roth dans Reservoir Dog (premier film de Quentin Tarantino )

Que de souvenirs depuis 1984


Je me souviens, en vrac, de croiser les petits matins devant le Majestic, Jean-Claude Brialy promenant son chien avant ses directs sur Europe 1.

Un petit matin la projection "Du vent se lève" de Ken Loach et de mes pas ensuite sur la croisette avec l'émotion d'avoir vu l'histoire irlandaise conté de la plus belle des façon , une autre année Christopher Walken descendant de sa limousine pour faire des photos sur le ponton du Carlton .

Une bousculade et prendre littéralement William Dafoe dans mes bras et tomber au sol ensemble dans un mouvement de foule .

La première venue de Chiara Mastroianni au festival pour "Ma saison préfère " ( film d'ouverture) , jeune inconnue qui me demande de lui garder sa place dans une salle de projection .

Pourquoi le cancer ? Pourquoi la Maladie ? Pourquoi les traitements devraient , auraient le droit de me priver de mon seul moment hors du temps de l'année?

La Question s'est posée en 2010, 2011, 2012 ????

Mais sommes nous attendu, reçu, supporté, quand notre différence ne se voit pas , mais que nous la ressentons ,en nous, à chaque instant que nous donne la vie

MAIS

Un Festival de renommé mondial, voir je pense le plus grand festival du monde, puisque second événement médiatique au monde après les jeux olympiques ....

Ce Festival autorise-t-il la cohabitation avec la Maladie, la Souffrance, la Douleur.... Plus faciles à l'écran ..... peut-être On s'emballe ( à juste titre) pour " La Guerre est déclarée" mais facilitez vous l'accès aux projections aux cancéreux , maladie visible ou invisible .....




La Question reste posée, j'y arrive mais c'est pas simple, des fois je perd un peu de dignité pour voir un bon film, il ne suffit pas de donner la palm d'Or à "Amour" pour résoudre le problème de la fin de vie , il ne suffit pas d'encenser "Intouchable" pour regler l'accès des handicapés de la vie .

Ce post n'est pas pour tailler un costard ! Oh ! pardon un smoking au Festival, parce que de belles choses s'y passent aussi, dans le respect de ma différence , la gentillesse de Sandrine Bonnaire, d' Alexandra Lamy la disponibilité de Jeff Nichols , la fraicheur d'Alice Winocourt , la beauté de l'Ame de Vincent Lindon , la grande simplicité de Daniel Auteuil, le magnifique sourire de Kristine Scott Thomas rien que pour moi,.....

Juste parler à nos consciences .....

2014 l'année du partage , l'année du réseau social de la Croisette à la chambre d'Hôpital , avec nos amis geeks comme Julien Artu de My Hospi Friends ....

Que le spectacle commence, l'espace d'un instant

Jean-Luc Bonnay

Les Tribulations d'un cancéreux sur la Croisette J-1
Commenter cet article

Archives

À propos

La Maladie n empêche pas la Culture