06 Jan

Le Loup de Wall Street , un Vampire aussi

Publié par Bonnay Jean-Luc

Le Loup de Wall Street dernier film de Martin Scorsese , tiré du livre de Jordan Belford , rôle principal du livre et du film , les droits ayant été acheté par Leonardo Di Caprio , droits qui été très convoités par Brad Pitt . Sur un scenario de Terence Winter , avec une pléiade d'étonnant second rôles.
Alors ce film , prés de 3 heures pour mettre en avant la vie de Jordan Belford ,escroc , alcoolique , toxicomane , mais également personnage de génie ;;;;
Et c'est la que le film de Martin Scorsese devient dérangeant , ose , il prend le spectateur en otage de Jordan Belford , jusqu'à la dernière image .... on ressent malgré l'interdit , une admiration pour le Jordan Belford du film , donc nous sommes bien au cinéma , parce derrière ce personnage bien réel celui-la de Mr Belford , il y a des milliers de victimes.
La réalisation est excellente , les cadrages volontairement en gros plan sur le visage de Di Caprio .
Une excellente restitution des années "bulle internet" , quelques longues chez Scorsese comme d'habitude , mais jamais pour ne rien dire , juste pour enrichir le propos et le cadre .
En tout état un éblouissant film pour commencer 2014, mais ne pas oublier que nous sommes au cinéma et au spectacle , la vie de cette escroquerie est bien plus glauque et loin d'être magnifié comme l'est le film , un oeil averti en vaut deux .

Jean-Luc BONNAY

Commenter cet article

Archives

À propos

La Maladie n empêche pas la Culture