Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

cinema-cannes-cancer.com

cinema-cannes-cancer.com

La Maladie n empêche pas la Culture


Horreurs mais au cinema 22 éme Festival du Film Fantastique de Gerardmer

Publié par Bonnay Jean-Luc sur 31 Janvier 2015, 13:33pm

Catégories : #Gerardmer, #Fantastique

Je vous présente , progressivement, les films en compétition :

THE SIGNAL

de William Eubank

Nic et Jonah sont deux étudiants de première année du MIT, l’un comme l’autre passionnés de piratage. Lors de leur traversée du sud-ouest des États-Unis en compagnie d’Haley, la petite-amie de Nic, un génie de l’informatique réussit à les attirer dans une zone étrangement isolée… [Brutal fondu au noir.] Lorsque Nic reprend connaissance, il doit s’engager, seul et déboussolé, dans une lutte contre des forces qui semblent désormais le dépasser…



Entre thriller et science-fiction, ce film d’anticipation impressionne par son scénario élaboré, ses effets spéciaux étonnants et sa photographie très travaillée. Sa conclusion inattendue en fait d’ores et déjà un film culte.



Qui est WILLIAM EUBANK



Il écrit et réalise son premier long métrage Space Time : L’Ultime Odyssée en 2011, puis il continue son parcours de directeur de la photographie, en travaillant notamment sur les films House of the Rising Sun de Brian A. Miller (2011) et Crave de Charles de Lauzirika (2012). Il se consacre ensuite à son second long métrage, The Signal, en tant que scénariste et réalisateur.

CUB (Help)

de Jonas Govaerts

Comme chaque été, le jeune Sam, âgé de douze ans et débordant d’imagination, part en camp de scouts dans la forêt. Il se rend vite compte que quelque chose ne tourne pas rond quand il y découvre une mystérieuse cabane visiblement habitée par Kai, un enfant sauvage. Sam croit bon d’en avertir ses guides, mais ceux-ci ne le prennent pas au sérieux, interprétant son récit comme l’une de ses habituelles élucubrations. Et pourtant…

Le jeune garçon de la cabane s’avère en plus aider un dangereux psychopathe, lequel va redoubler d’ingéniosité pour décimer les louveteaux de la troupe. Un par un…



« Scout un jour, scout toujours ! » selon la formule chère à la jeunesse adepte de nature et de séjours en forêt.

Mais dans cette histoire originale, ces jolies têtes blondes ne vont pas rester longtemps innocentes face à cet ogre qui rôde dans les bois… sous l’œil de la caméra experte du jeune réalisateur belge Jonas Govaerts.

Horreurs mais au cinema 22 éme Festival du Film Fantastique de Gerardmer
Horreurs mais au cinema 22 éme Festival du Film Fantastique de Gerardmer
Horreurs mais au cinema 22 éme Festival du Film Fantastique de Gerardmer

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents