16 May

Publié depuis Overblog et Facebook et Twitter

Publié par Bonnay Jean-Luc  - Catégories :  #JLBMyHospiFriensCannes2014, #cinéphile cancer, #festival de Cannes

Huit ans après la disparition de Cassandra quelques indices troublants semblent indiquer quel est toujours vivante la police ses parents et Cassandra elle-même vont essayer d'élucider le mystère de sa disparition Film d'un habitué de Cannes découvert à la Quinzaine des réalisateurs Atom Egoyan

Il se prête pour une première fois au thriller psychologique, un film tourné dans des décors du Nord canadien la neige le froid prennent une importance scénaristique.

Ce film canadien n'est pas sans nous faire penser au film récent de Denis Villeneuve PRISONERS , attendons le résultat , Atom Egoyan n'ayant encore jamais été récompensé au festival de Cannes, malgré plusieurs sélection officielle .

Commenter cet article

Archives

À propos

La Maladie n empêche pas la Culture